Menu
0 Comments

Les travaux du gazoduc arrivant dans sa phase de finition, l’entreprise GRT Gaz va procéder d’avril à fin mai à la réfection des routes abîmées par le passage des engins de chantier.

 

«Nous sommes dans les finitions du chantier du gazoduc, se réjouit Rodolphe Libosvar, directeur du projet de la construction du chantier. Nous sommes très satisfaits de la manière dont se sont déroulés ces travaux. Nous avons tenu tous nos engagements en termes de délai. Les tubes sont en gaz basse pression. On attend l’autorisation de la Dreal (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) pour une mise en service qui devrait se faire en novembre. »

En attendant l’épilogue de ce chantier qui a commencé au printemps 2017, GRT Gaz va pouvoir honorer l’un de ses engagements : la réfection des routes. « Nous avons fait constater par un huissier l’état des routes avant notre passage et nous rendrons les routes telles que nous les avons trouvées, affirme le directeur de projet. Il est difficile de quantifier le nombre de kilomètres que nous allons refaire, car dans certains nous referons la couche de roulement, dans d’autres, nous allons juste combler les ornières et les affaissements

De début avril à fin mai
Cette opération devrait commencer début avril, « en fonction des aléas de la météo », et se terminer fin mai. En sachant que des travaux ont déjà été réalisés, comme à Palleau, commune où est implantée la station d’interconnexion. « Dans certains endroits où le trafic était concentré, les routes ont été plus touchées. Dès qu’il y a eu un risque pour la sécurité, nous sommes intervenus », assure Rodolphe Libosvar.

Nous avons fait constater par un huissier l’état des routes avant notre passage et nous rendrons les routes telles que nous les avons trouvées.

Rodolphe Libosvar, directeur du projet de construction

REPÈRE

Le chantier
La canalisation Val de Saône, qui reliera Étrez (Ain) et Voisines (Haute-Marne) sur 188 km, a pour objectif de sécuriser l’approvisionnement en gaz du sud de la France et de créer un tarif unique sur le territoire.

19 communes traversées en Bresse et dans le Chalonnais
Les communes de Bantanges, Bragny-sur-Saône, Branges, Ciel, Diconne, Juif, La Chapelle-Naude, Les Bordes, Ménetreuil, Montpont-en-Bresse, Montret, Palleau, Saint-Didier-en-Bresse, Saint-Martin-en-Bresse, Serrigny-en-Bresse, Sornay, Thurey, Vérissey et Villegaudin sont concernées par le tracé. Mais les routes empruntées par les engins de chantier couvrent un périmètre plus large.

500 ouvriers au plus fort du chantier
Sur le tronçon qui relie Étrez (Ain) à Palleau, environ 500 personnes ont travaillé sur le chantier au plus fort des travaux, qui sont menés par le groupement d’entreprise Spac/Denys.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *